Ouverture le 14 juillet ♥️ Bienvenue à tous !
N'oubliez pas de réserver votre avatar directement dans le bottin !

Partagez | 
 

 wild thoughts (arsène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeve Faure

avatar

Courriers : 71
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : cailin russo. (@ailahoz)
Âge : vingt-deux ans.
Activités : les mains dans les poches.
Situation : coeur artichaut.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: wild thoughts (arsène)   Mar 18 Juil - 22:29

il y avait cette rumeur qui courait entre les lèvres des jeunes du village. une fête qui se préparait dans les bois. un truc cool où chacun amène ce qu'il faut. de quoi manger, de quoi s'amuser aussi. rumeur que Maeve a su attraper au passage. accompagnée de quelque unes de ses anciennes fréquentations, elle s'était rendue dans la forêt. le ciel dégagé prévoyait une nuit magnifique, et ce soir, maeve n'avait qu'une envie, celle d'oublier. de se noyer dans l'alcool, de faire dans l'excès sans se soucier des limites. elle voulait tourner la page sur ce qui c'était passé avec Arsène. ça l'avait secoué bien plus qu'elle ne l'aurait pensé. mais peu importe. son plus beau sourire sur le visage, elle rejoint le petit groupe qui s'est formé autour d'un feu de camp improvisé. elle aime ce genre d'ambiance, tout est doux et léger. pas d'engueulades, que des rires qui montent jusqu'aux étoiles. on ne tarde pas à lui tendre un verre de vodka mélanger a du soda et elle se trouve une place, coincée entre un frangin de Mauve et une fille qui est venue ici pour les vacances. elle n'est pas compliquée la blonde, c'est facile pour elle de s'ouvrir aux autres, de parler et de rigoler pour pas grand chose. le bras du Kerdraon vient se poser sur ses épaules, elle sourit, le gobelet au bord des lèvres. elle connait Mauve ainsi que toute la fratrie. des enfants turbulents avec qui elle s'est toujours senti à l'aise. les gorgées d'alcool qui s'accumulent, elle ne compte plus ce qu'elle boit depuis un moment déjà. puis on l'attire sur la piste de danse improvisée. le sourire qui brille aux éclats, elle se laisse envahir par la musique, le corps qui balance au rythme du son. elle n'ignore pas les regards des garçons qui restent assit, elle s'en amuserait presque. elle finira surement sa nuit avec l'un d'eux, reste à savoir lequel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Bellerose
Le Kirikou Bamboula du village
avatar

Courriers : 62
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : reece king, @AILAHOZ
Âge : Tout juste vingt-quatre ans.
Activités : L'gamin bosse entourés d'gamins, entraîneur de football au lycée saint-paul.
Situation : Les sept nains toujours dans l'coin, l'coeur mitigé qui fait boum-sniff-boum.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mar 18 Juil - 23:38

Les bruits courent chez les Bellerose. Bellerose majeurs, Bellerose ayant envie d'amusement. Ils parlent d'une fête dans les bois. Ils parlent d'un feu et d'alcool. Arsène n'est pas friand des fêtes ou soirées alcoolisées. Ce n'est pas un fêtard né. Non, Arsène préfère le calme. Il préfère quand tout est paisible. Quand tout va bien. Seulement, les Bellerose sont au courant pour Maeve, pour son retour et pour l'effet que ça a sur l'aîné de la famille. La benjamine a soufflé le mot à la fratrie, après le dîner. Ils se sont rendus au sous-sol alors qu'Arsène avait filé dans sa chambre, qu'il s'était allumé une clope et qu'il resté proche de sa fenêtre pour ne pas que l'odeur empeste dans toute la maison. Elle avait raconté qu'en rentrant, il n'avait pas dit un mot. La gamine n'avait pas oublié de dire que Maeve avait tapé sur le torse du jeune homme avant de s'en aller, en furie. Maligne, elle a donné les détails physiques sur la demoiselle. Commençant par dire qu'elle était jolie, que c'était une princesse et qu'Arsène était comme son prince, sauf qu'il ne savait pas se débrouiller avec les filles. Ils ont rapidement conclus que c'était Mae. La troupe a laissé l'aîné pour le reste de la soirée. Le lendemain, la nouvelle tombe. Une soirée dans les bois. Une soirée qui s'annonce détente, rien que pour s'amuser, rien que pour quelques verres. Ce week-end. Arsène qui accepte de se joindre juste par curiosité, qu'il dit. Ils arrivent en une troupe. Bellerose, qu'on chuchote doucement. Comme une meute. Tout les enfants ne sont pas là, certains encore mineurs, hors de question de les ramener dans la forêt en pleines nuits avec des jeunes adultes enfilant des verres d'alcool. Ils avaient beau être très immatures et cons, ils avaient quand même une once de bon sens. Arsène aperçoit le feu, quelques mecs sont assis autour alors que d'autres dansent plus loin. Des regards qui filent sur les courbes des filles, Arsène qui grimace face à ces mecs en manque. Incroyable. Son frère lui tend un verre, il le remercie avant de le siroter. Arsène qui se balade autour de la piste de danse avec lui. Les autres Bellerose certainement entrain de danser ou de s'embrouiller avec la petite racaille de la soirée. Un coup sur son épaule, Arsène tourne la tête vers son cadet. Je sais que tu aurais préféré ne rien savoir mais.. Un geste indicatif à l'aide de son menton vers un visage bien trop familier. Elle est partout. Il ne dit rien et continue d'avancer, observant la belle du coin de l'oeil, restant dans l'ombre. Il peut voir les mecs assis regarder Maeve et ça le fout en rage. Ils auraient pu regarder d'autres filles, Arsène aurait grimacé. Mais le fait qu'ils regardent Mae, c'est autre chose. Arsène et son côté possessif. Arsène qui s'énerve trop rapidement quand il s'agit de la petite Faure. Qu'est-ce que tu attends ? Vas t'amuser. Qu'il dit à son cadet avant de voir celui-ci hocher de la tête et s'éclipser. Il sait qu'Arsène gérera ses problèmes comme il le désire. Il sait que ce n'est pas lui qui se mettra dans un pétrin. C'est eux, c'est le reste de la fratrie. Il s'avance alors sur la piste de danse, verre en main, contenu pas encore bu. Il tente de ne pas se faire bousculer. Il fonce tout droit dans un mur en pensant que ces sauvageons ne le bousculeront pas. Bien évidemment qu'ils le feront. Ils ne font pas attention. Sûrement ailleurs grâce à l'aide de l'alcool ou de la folie du moment. Lorsqu'il atteint la moitié de la piste, il peut voir sa belle se déhancher au milieu de ces autres personnes. Elle semble relâchée, détendue. Elle est belle avec ces cheveux en pagaille et son sourire éclatant. Elle a certainement bu aussi, la belle Maeve. Arsène se surprend à sourire face à ce spectacle qui s'offre à lui avant de se reprendre. Sans surprise, il vient de se faire bousculer. Un soupir presque inaudible de sa part et il est déjà repartit à la recherche de la blonde. Une fois derrière elle, Mae fait un mouvement et manque de tomber sur le garçon. Il fronce des sourcils et la rattrape, faisant attention de ne pas renverser le contenu de son verre sur elle. Putain, Mae. Il l'observe en grimaçant légèrement. Qu'est-ce que t'as foutu.. Dans un énième soupir, il observe sa belle lui sourire. Merci l'alcool.

_________________

- break me down -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve Faure

avatar

Courriers : 71
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : cailin russo. (@ailahoz)
Âge : vingt-deux ans.
Activités : les mains dans les poches.
Situation : coeur artichaut.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mar 18 Juil - 23:56

Maeve se laisse emporter par l'euphorie qui l'entoure. par l'alcool qui coule dans son sang, aussi. c'est une habitude chez elle, de se pointer aux soirées qui se trament. tout le monde le sait dans le village qu'elle est la première arrivée et la dernière partie. qu'elle est toujours là lorsque l'alcool est gratuit et que la musique chante trop fort. elle se laisse aller, tournant sur elle même, faisant virevolter ses cheveux. ce soir elle est détendue comme jamais. elle se laisse attirer par des mains qui se collent sur ses hanches, peu importe qui c'est. elle suit le mouvement de l'inconnu avant de se détacher. à cet instant plus rien de compte à ses yeux. il n'y a que l'amusement suivie d'une petite touche de folie. elle n'entend pas les murmures qui s'élèvent lorsque les Bellerose débarquent, elle ne voit pas les visages qui sortent de l'ombre. elle prend le temps de poser son gobelet vide sur une table de fortune avant de revenir sur la piste de danse. il y a de plus en plus de monde, à croire que tous les majeurs du village se sont fait passer le mot. la musique est de plus en plus forte et l'esprit de Maeve s'échappe de plus en plus loin. elle recule pour laisser passer un couple éméché mais rencontre un obstacle et manque de tomber à la renverse. elle se fait rattraper par des mains solides et croise les yeux de son chevalier. les papillons qui s'envolent dans son ventre, elle passe un bras sur les épaules d'Arsène, se redresse. faut croire qu'ils sont faits pour se retrouver. à moins que ça ne soit qu'un foutu complot. elle ne danse plus la blonde, se contente seulement de lui faire face. je t'intéresse maintenant ? elle ne s'attendait pas à le voir ici. avant elle devait le trainer de force pour le faire sortir de chez lui, elle devait presque le supplier pour qu'il daigne la suivre dans sa bulle. elle se racle la gorge, recule d'un pas pour rompre tout contact. elle n'est pas assez bourrée pour l'accepter, pour effacer la rancoeur qu'elle éprouve à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Bellerose
Le Kirikou Bamboula du village
avatar

Courriers : 62
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : reece king, @AILAHOZ
Âge : Tout juste vingt-quatre ans.
Activités : L'gamin bosse entourés d'gamins, entraîneur de football au lycée saint-paul.
Situation : Les sept nains toujours dans l'coin, l'coeur mitigé qui fait boum-sniff-boum.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 0:13

Maeve, elle a toujours aimé les fêtes. Elle a toujours aimé venir s'amuser et surtout l'alcool gratuit qui coule à flot. Il arrive à s'en souvenir. Arsène se souvient de la première fois qu'il a mit le pied à une soirée, accompagné de Maeve. Il se souvient qu'il avait terminé dans les toilettes car il avait abusé de l'alcool gratuit, mais qu'il avait tout de même terminé chez-lui dans la nuit. Les Bellerose avaient même prit plusieurs photos du garçon avachis sur son lit, comme s'il était prêt à mourir et offrir son corps à Satan. Bien que le mal de tête du lendemain ne l'avait pas ravi, il savait qu'il s'était amusé en la compagnie de son acolyte. Il avait ce sentiment au fond de la gorge. Comme une envie de crier de joie. Dire au monde qu'il avait fait quelque chose de nouveau et qu'il avait apprécié ce moment dont il n'avait que de brève souvenirs. Maeve, elle a su le faire sortir de sa chambre. Elle a eu le courage et la patience. Maeve, elle peut être son ange comme elle peut être son démon. Et Arsène n'a jamais été contraire à ce fait. Il a aimé l'adrénaline que lui procurait la blondinette. Il l'a adoré. Les souvenirs remontent rien qu'en la voyant danser sur cette piste de danse. Il a le souvenir d'une Maeve amusante et tentante, dirait-t-il même. Aujourd'hui, il vient à la rescousse de la belle. Bien qu'elle n'en ait guerre besoin, Arsène n'accepte pas qu'on puisse regarder Mae ainsi. Il refuse de nier ce fait et ne pourra s'en aller en sachant ces jeunes hommes regarder à la blondinette de cette manière. Elle parle, Mae. Elle n'est pas assez bourrée pour se laisser faire et son côté rancunier prend le dessus. Elle n'a pas oublié leur rencontre devant l'école. Elle n'a pas oublié les mots salés du Bellerose. Il peut encore sentir les mains de la blondinette s'écraser sur son torse. Parce qu'elle croit qu'il a arrêté d'être intéressé ? Non. Jamais. Quoi qu'elle fasse, Mae intéressera toujorus Arsène. Quoi qu'elle fasse, il sera toujours curieux à son sujet. De quoi tu parles, Mae ? On peut l'entendre dans sa voix qu'il est plus calme. Comme on entend la rancoeur dans celle de Mae.

_________________

- break me down -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve Faure

avatar

Courriers : 71
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : cailin russo. (@ailahoz)
Âge : vingt-deux ans.
Activités : les mains dans les poches.
Situation : coeur artichaut.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 0:36

elle a toujours aimé pousser les gens à sortir de leur zone de confort. les entrainer dans sa folie, dans ses délires enfantins. c'est comme ça qu'on connait le mieux ce qui se cache sous les visages. c'est comme ça que Maeve arrive à cerner les gens, du moins, la plupart du temps. Arsène il a été dur à persuader mais, finalement il s'est laisser amadouer par la tornade qu'est Maeve. il est l'une des personnes avec qui elle a passé le plus de temps, échanger le plus de mots. une des personnes qu'au fond, elle chérit le plus, même si en ce moment elle fait mine du contraire. malgré la musique forte, elle arrive à entendre les mots que lui lancent le brun. elle fronce les sourcils blondie puis détourne un instant le regard sur la foule qui s'amasse autour du feu de camp avant de revenir sur lui. il est beau avec l'ombre des flammes qui dansent sur son visage. elle a envie de le toucher, de laisser ses doigts courir sur sa machoire. de sentir le contact de sa peau contre la sienne. mais elle ravale tout ça, bien profond. va t'amuser avec quelqu'un d'autre. elle lui tourne le dos, s'éloigne d'un pas mal assuré. elle fuit, elle est venue ici pour voir du monde, pas le voir lui. elle prend la première bouteille d'alcool qui vient et prend une (grande) gorgée sans même se servir dans un verre. le coeur qui bat à cent à l'heure dans sa poitrine, elle sait très bien que c'est Arsène qui chamboule tout son corps et ces sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Bellerose
Le Kirikou Bamboula du village
avatar

Courriers : 62
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : reece king, @AILAHOZ
Âge : Tout juste vingt-quatre ans.
Activités : L'gamin bosse entourés d'gamins, entraîneur de football au lycée saint-paul.
Situation : Les sept nains toujours dans l'coin, l'coeur mitigé qui fait boum-sniff-boum.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 1:06

Maeve, si tu l'entendais. Il crie. Il te demande pardon. Mais sa fierté reprend le tout et ne t'offre que cet air aussi froid que la glace. Mae, si tu savais. Il aurait aimé que tout soit différent. Il aurait aimé que tout soit plus simple comme auparavant. Il rêve de simplicité et d'une atmosphère paisible. Il rêve de pardons et de retrouvailles digne de ce que vous méritez. Mais tu le connais, Arsène ne sait pas s'exprimer et préfère se taire plutôt que d'affronter le lot de problèmes sur ses épaules. Faut le comprendre, y'a que toi qui arrivait à le délivrer de ses démons, de l'ouvrir au monde. Et maintenant que tu n'es plus là pour le faire, Arsène s'enfonce. Arsène n'a plus que Mauve. Arsène, il t'aimait bien toi. Il aimait le changement que tu procurais à sa vie. Mais t'es partie. T'es partie et tout a changé. Elle part. Elle brise le rapprochement que vous aviez et s'en va. Arsène la suit de près, ne veut pas qu'elle fasse des conneries. Il pourrait pas la laisser faire quelque chose de con sous l'emprise de l'alcool. Ce serait du Mae tout craché. Arsène qui veut pas que cela arrive, pas sous ses yeux. Egoïste peut-être, mais qu'est-ce qu'il s'en fout. Mae le remerciera plus tard ou peut-être jamais, mais ce n'est pas ce qu'il cherche. Il ne veut pas de remerciement. Il veut rien d'elle. Il veut même pas s'amuser, Arsène. Il est venu pour la bière gratuite et surtout pour accompagner ses frères. Il la voit prendre une grande gorgée de la bouteille et grimace bien trop rapidement. Lorsqu'elle a terminé, Arsène la lui arrache des mains. - Arrêtes tes conneries, tu veux ? Qu'il lui dit, sèchement. Il n'aime pas ce comportement. Surtout pas venant d'elle. - Qu'est-ce que t'attends, hein ? Te bourrer la gueule, te faire un petit François du coin et après ? T'agis vraiment comme une gamine, Maeve. Qu'il lui crache au visage, serrant la bouteille dans ses mains. - Comme quoi t'as pas changé. Et ça sonne presque comme un reproche.

_________________

- break me down -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve Faure

avatar

Courriers : 71
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : cailin russo. (@ailahoz)
Âge : vingt-deux ans.
Activités : les mains dans les poches.
Situation : coeur artichaut.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 1:25

elle se laisse submerger par les mauvaises émotions. c'est le pire d'elle même qui prend petit à petit le dessus. son côté sans limites. elle serait capable de faire n'importe quoi ce soir, d'accepter la proposition la plus dangereuse sans même se méfier. elle est dans l'excès et ne contrôle même plus vraiment ses faits et gestes. Arsène ne la lâche pas. il lui arrache la bouteille des mains. elle commence à voir rouge la blonde. il est trop proche tout d'un coup, elle n'a plus l'habitude après toutes ces années sans nouvelles. elle comprend pas pourquoi il est là, à la protéger comme si elle était l'une de ses soeurs. ce n'est plus une enfant depuis longtemps Maeve. elle ne capte pas ce qui brille dans le regard d'Arsène. elle ne voit que la glace qui s'est figée entre eux. il n'y a plus rien de chaud, plus rien de beau. tout est froid et triste. laisse moi. elle était venue pour s'amuser, pas pour se battre encore une fois. la mine boudeuse, elle absorbe les paroles d'Arsène, pousse un long soupir. qu'es-ce que ça peut te faire ? t'étais pas là toutes ces années pour me dire quoi faire ou non. alors pourquoi t'es là, ce soir ?! le ton qui monte trop haut. elle sent les regards qui se tournent vers eux, les chuchotements qui s'extirpent d'entre des lèvres. peu importe, les gens n'ont cas se délecter du spectacle qui s'offrent à eux, elle s'en fiche Maeve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Bellerose
Le Kirikou Bamboula du village
avatar

Courriers : 62
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : reece king, @AILAHOZ
Âge : Tout juste vingt-quatre ans.
Activités : L'gamin bosse entourés d'gamins, entraîneur de football au lycée saint-paul.
Situation : Les sept nains toujours dans l'coin, l'coeur mitigé qui fait boum-sniff-boum.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 21:05

Arsène n'a pas le droit d'agir ainsi. C'est terriblement égoïste de sa part. Dire qu'il était toujours entrain de lui balancer des saletés au visage en début de semaine, là, il était d'humeur à protéger la gamine et la garder des regards voyageurs. Il pouvait comprendre la réaction de Mae. C'est bien cela qui lui faisait de mal. Seulement, elle devait aussi le comprendre. Une fierté à mettre de côté, une fierté impossible à nier. Arsène qui arrache la bouteille de ses mains, qui essaye de se faire entendre, en vain. Arsène qui refuse de voir Maeve se saouler pour oublier. Elle n'a pas besoin de ça pour aller mieux. Que des prétextes, des conneries inventés par des petits cons pour boire et ne pas l'avoir mauvaise le lendemain. Mae, elle fait pareil. Elle boit, mais pas que pour s'amuser. Certes, ça libère. Mais Mae n'a pas besoin de ça pour être l'électron libre qu'elle était auparavant. Certes, ça a beau faire trois ans, il la connaît toujours. Il ne l'a pas oublié. Elle a toujours occupé une partie de son cœur torturé et d'ses pensées. Mae, elle a toujours été là. Seulement, ça faisait mal. Alors non, il ne la laissera pas. Il ne la quittera pas. Parce que c'est pas un lâche. Il ne la laissera pas dans sa merde comme elle a pu le faire dans le passé avec Arsène. C'est toi qui est partie. C'est pas d'ma faute. Alors tais-toi. J't'ai rien fait, moi. Il a du mal à croire qu'elle lui en veut pour avoir été absent pendant trois ans. Elle a commencé cette galère. C'est à cause d'elle que tout a commencé à flancher. Qu'ils ont commencés à se faire du mal. J'ai toujours vu être là, mais tu m'as pas laissé l'choix, Mae. J'pouvais juste pas accepter l'fait qu'tu m'avais laissé pour ta stupide école. Il avoue. Il n'a pas honte. Il cache pas ce qu'il ressent, pas à Maeve. Alors, vas-y. Frappe-moi. Pars. Mais ne m'accuse pas de t'avoir abandonné. Car il l'aurait voulu à ses côtés, chaque jours de ces foutues trois années.

_________________

- break me down -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve Faure

avatar

Courriers : 71
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : cailin russo. (@ailahoz)
Âge : vingt-deux ans.
Activités : les mains dans les poches.
Situation : coeur artichaut.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 23:06

l'alcool qui lui monte au cerveau, le monde se met à tourner pendant un instant. elle recule contre une table et ses doigts s'accrochent au rebord. Arsène qui l'a chamboule, elle ne sait plus quoi penser. elle inspire, elle essaye de faire taire les papillons qui tournent en rond dans son estomac. elle n'a pas arrêtée de penser à lui, parfois elle croyait même le voir au loin dans la foule. alors elle se mettait à marcher, à courir presque pour au final se rendre compte que ce n'était qu'une foutue illusion. alors le voir là, devant elle, ça la chamboule comme jamais elle ne l'a été. elle ne pensait pas qu'il lui ferait autant d'effet. elle ne voulait pas qu'il prenne autant de place dans sa tête, dans son coeur, dans sa vie en faite. parce qu'aussi loin qu'elle se souvienne, Arsène il a toujours été à ses côtés. de l'époque où ils portaient des couches culottes jusqu'à cette nuit ou pour la première fois, il ce sont offerts l'un à l'autre. et ça la rend folle Maeve. elle est folle de ne pas avoir su lire les sentiments d'Arsène, folle de lui avoir fait du mal sans vraiment s'en rendre compte. ce n'était pas prévu, elle le promet. elle voudrait le lui dire mais les mots restent coincés, rien ne sort. elle se contente d'être là, ses yeux dans les siens. elle se redresse, un pas en avant et se colle contre lui. le coeur qui l'emporte sur tout le reste. elle ferme les yeux un instant. bordel, comme elle est bien là. ses bras entourent le corps d'Arsène, elle respire son parfum à plein poumons avant de redresser son visage vers lui. et les mots finissent par sortir, laissant de côté la fierté et la rancoeur. pardon. j'suis désolée j'te jure. j'pensais pas que ça te toucherais autant. j'voulais pas te faire du mal. de réelles excuses qui glissent entre ses lèvres dans un soupir. elle n'a pas l'habitude la gamine, de se montrer sous ce jour là. pas l'habitude de mettre des mots sur ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Bellerose
Le Kirikou Bamboula du village
avatar

Courriers : 62
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : reece king, @AILAHOZ
Âge : Tout juste vingt-quatre ans.
Activités : L'gamin bosse entourés d'gamins, entraîneur de football au lycée saint-paul.
Situation : Les sept nains toujours dans l'coin, l'coeur mitigé qui fait boum-sniff-boum.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Mer 19 Juil - 23:49

Elle recule, s'éloigne du Bellerose comme si c'était la peste. Il la comprend, au fond. Peut-être qu'elle n'a simplement plus envie de l'avoir aux alentours. Peut-être qu'elle a juste besoin de passer à autre chose et qu'elle pense cela être l'unique solution. Peut-être qu'il l'étouffe, qu'il lui rend la vie plus compliquée qu'elle ne peut déjà l'être. Seulement, Arsène ne pourra jamais la laisser pour toujours. Arsène a besoin d'elle, peu importe le mal qu'elle a pu lui faire, Arsène a besoin de Maeve. Il a besoin de la savoir heureuse ou ne serait-ce qu'en bonne santé. Arsène a besoin de savoir qu'elle va bien et ça le tue de savoir qu'il fait naître une telle réaction. Celle du recul. Celle de la peine. Il aurait aimé faire naître d'autres réactions, comme un petit sourire ou encore des yeux remplis d'étoiles. Il aurait aimé la faire voyager rien qu'avec ses mots, mais il n'y arrive pas. Il n'y arrive plus. Sûrement à cause de ce fossé qu'ils ont créés pendant son absence. C'est de leur faute. Ils ont construis ce fossé. Bonne nouvelle. S'ils l'ont construis, il sera possible de le détruire. Avec du temps et de la patience. Avec de la confiance aussi, ils en auront besoin. Beaucoup. Ils ont besoin de comprendre certaines choses, besoin de mettre cette fierté de côté et de s'écouter, une fois pour toute. Seulement, c'est d'Arsène et de Maeve dont on parle. Ce n'est pas facile. C'est une tâche qui demande beaucoup d'effort, une tâche qu'ils n'accompliront pas parce qu'ils sont ainsi. C'est eux. Arsène aimerait lui dire tellement de choses. Arsène qui aimerait lui dire à quel point son manque à créer un vide en lui. Il voudrait lui dire qu'elle a toujours été là, qu'il ne l'a jamais oublié, qu'il demandait discrètement des nouvelles à Mauve - par curiosité, qu'il disait. Mais il voulait savoir. Il voulait connaître chaque détails. Il aurait aimé lui demander si elle avait mentionné son prénom, mais il n'a jamais osé. Il n'a jamais su ce qu'elle ressentait à son égard. Et alors qu'il y pense, vaguement, Maeve vient se serrer contre lui. Sentiments enfuis qui reviennent à la surface, hésitation de quelques secondes avant d'entourer son corps de tes bras. Avec douceur, avec attention. C'est sa poupée, il veut pas la briser. Il avait besoin de cela, même après la rancune et les mots crus échangés. Il avait besoin d'elle, simplement. Elle s'excuse. Elle se rendait compte de rien. Un silence, dans leur bulle. La musique n'est plus qu'un bruit lointain, c'est juste sa voix qu'il entend. Juste sa voix qu'il a envie d'écouter. Il la serre, légèrement. Il la serre pour réaliser qu'elle est bien là et que ce n'est pas un rêve. Elle a décidé de faire le premier pas, brisant cette barrière de glace entre les deux. Elle l'a fait et Arsène est content. Arsène ne s'y attendait pas. Il a cette boule au fond de la gorge, ses mains qui agrippent Maeve. Il ne sait pas quoi dire, il veut juste la serrer encore un peu plus et réaliser. Il veut se souvenir de ce moment, de ce contact. Car à ses yeux, c'est beaucoup. Il ne sait pas quoi lui dire. Il ne sait pas si elle attend des excuses ou autre chose. Il reste muet, réfugiant sa tête dans ses cheveux. Son parfum qui vient chatouiller les narines d'Arsène, il ferme les yeux et profite. Il pensait ne pas avoir besoin d'excuses, mais c'est peut-être un pas en avant qu'ils font grâce à ces quelques mots, grâce à ce geste. Il sait que c'est quelque chose qu'elle ne fait pas habituellement, la gamine. Ce n'est pas son genre et pour cette raison, le garçon arrive à lui murmurer. Merci. Simplement, merci. Dans un murmure qui n'est audible que pour elle. Remerciement lui étant destiné, sincère. On peut entendre sa voix se craquer car Arsène est touché. C'est une flèche qui vient de se planter dans son petit coeur, et pour une fois, il n'essaye pas de la retirer. Flèche qui se fait ressentir, flèche qui revient après trois ans. Sensation d'être quelqu'un, sensation d'avoir retrouvé sa princesse. Il se décale, doucement et l'observe. Elle est belle. Il lui sourit et remet une mèche de ses cheveux en place. Proximité maintenant achevée. Il ose, Arsène.

_________________

- break me down -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve Faure

avatar

Courriers : 71
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : cailin russo. (@ailahoz)
Âge : vingt-deux ans.
Activités : les mains dans les poches.
Situation : coeur artichaut.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Jeu 20 Juil - 0:21

elle n'en pouvait plus de le voir si proche et si loin à la fois. elle ne voulait plus de cette distance qui petit à petit lui bouffait les entrailles. Maeve elle a fait taire ses pensées noires et elle a laissé ses sentiments prendre le dessus. elle a arrêté de réfléchir. elle a effacé les questions, prenant sur elle, brisant le bouclier de fierté qui la retenait de revenir vers Arsène. il est rare qu'elle fasse le premier pas. encore plus rare qu'elle arrive à parler dans ce genre de situation. elle se rend enfin compte à quel point elle peut être idiote. elle a peur la gamine, peur de ce qu'il va se passer après ça. elle sait qu'il va être temps pour elle d'assumer, de faire des efforts pour ne pas refaire les mêmes erreurs. elle a du chemin à parcourir, des centaines de kilomètres . elle entend la voix d'Arsène, un remerciement qu'il murmure dans un souffle. elle respire enfin et profite des bras qui l'entourent. elle a déjà oublié les mots glacials d'il y a quelques jours. elle retrouve enfin celui qu'elle voulait revoir depuis des années. Arsène et sa voix qui l'emporte à des lieux à la ronde. Arsène et son regard brulant, son sourire soleil. elle sait au fond que tout ne sera pas comme avant, qu'il leur faudra du temps. elle a confiance en lui, Maeve elle y arriva. pour lui. l'étreinte qui s'achève. il fait courir ses doigts, remet une mèche de ses cheveux blonds en place. et elle ne le quitte pas du regard. les lèvres qui s'étirent, elle laisse apparaitre un sourire. un vrai, un sincère. elle viens de retrouver ce qu'il lui manquait depuis des années. et à cet instant elle se sent comme renaitre. sa main vient se glisser dans celle d'Arsène, elle s'accroche à lui de peur qu'il disparaisse. on peut profiter de la fête maintenant ?  elle revient à elle, met de côté son coeur qui s'agite et se concentre sur le feu de camp. ils sont là, alors autant participer aux festivités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Bellerose
Le Kirikou Bamboula du village
avatar

Courriers : 62
Date arrivée : 15/07/2017
Avatar : reece king, @AILAHOZ
Âge : Tout juste vingt-quatre ans.
Activités : L'gamin bosse entourés d'gamins, entraîneur de football au lycée saint-paul.
Situation : Les sept nains toujours dans l'coin, l'coeur mitigé qui fait boum-sniff-boum.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   Jeu 20 Juil - 13:55

Il n'aurait jamais pensé qu'ils se réconcilieraient aussi rapidement. Arsène qui pensait pouvoir ne plus la regarder. Arsène qui était prêt à l'ignorer autant que possible. Du moins, il pensait cela possible. Arsène qui ne pourra pas décrocher ses yeux de Maeve, Arsène qui devra toujours être tout près. Arsène qui en a besoin. Ce n'est même plus une envie. Il ne la quitte pas, ne veut pas déjà dire au revoir à ses mains autour de son corps. Arsène aimerait resté ainsi quelques minutes et ensuite, retourner à sa réalité. Il veut se souvenir de chaque mots et les gestes anodins. Il se remémorera ce moment à chaque coups de bas avec elle. Car il sait que tout ne sera pas de repos. Que Mae, c'est sa tornade. Ils ont changés, en trois ans. Il ne peut pas s'attendre à tout ce qu'ils ont quittés, il y a longtemps. Deux personnes différentes, deux personnes qui ont vécus des choses pendant l'absence de l'autre. C'est trois ans passé loin de l'autre, ce n'est pas rien. Le temps passe, les gens changent et Arsène le sait très bien. Il ne s'attend à rien. Il verra. Le temps lui dira. Elle sourit. Merveilleux sourire, qui lui, n'a pas changé. Il regarde la blonde, les yeux étoilés, les yeux remplis de cette affection qu'il a pour la jeune Faure. Maeve qui revient à la charge, Maeve qui est elle-même à nouveau. On peut. Qu'il répond, un sourire aux lèvres. Arsène qui n'aime pas danser. Arsène qui était venu que pour accompagner le reste de la fratrie. Arsène qui change ses plans, encore une fois. Faudra me réapprendre à comment profiter d'une soirée. J'ai perdu nos habitudes. Simple excuse pour voir la gamine s'amuser comme avant, se déchaîner sur la piste devant les yeux émerveillés du garçon.

_________________

- break me down -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: wild thoughts (arsène)   

Revenir en haut Aller en bas
 
wild thoughts (arsène)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 東方茨歌仙 ~ Wild and Horned Hermit
» Super wild card super nintendo pal 24 Mo
» WILD WILD WEST (X-Toys) 1999
» Wild West Blood Bowl American Association (Saison 1)
» Wild-Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Provincial Life — Little town, it's a quiet village... :: FIERCASTEL - GRAND EST :: LES ALENTOURS DU VILLAGE :: La forêt-
Sauter vers: