Ouverture le 14 juillet ♥ Bienvenue à tous !
N'oubliez pas de réserver votre avatar directement dans le bottin !

Partagez | 
 

 you know that when the sun forgets to shine, i'll be there to hold you through the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tobias Werner

avatar

Courriers : 15
Date arrivée : 16/07/2017
Avatar : k.j apa. (.cranberry)
Âge : vingt ans, la majorité fraîchement acquise et pourtant, cette sensation de n'êtr
Activités : étudiant en webdesign à lyon, barista au starbucks lyon part dieu.
Situation : célibataire, pas vraiment à la recherche de l'amour.

MessageSujet: you know that when the sun forgets to shine, i'll be there to hold you through the night   Mer 19 Juil - 14:21


what if i'm far from home ? brother i will hear you call

noah & tobia


Une semaine. En soit, ce n'était pas très long. Sept petits jours et pourtant, cette semaine là, Tobias avait l'impression qu'elle avait duré une éternité. Le voyage en train avait été long et fastidieux. Comme pour lui mettre des battons dans les roues, le train était arrivé en retard. Il avait peu dormi cette nuit là, fêtant avec ses camarades de classe le dernier jour de cours. Et évidemment, comme pratiquement à chaque soirée organisée par ses potes de l'école, il avait fini un peu trop alcoolisé. Rien de bien grave si ce n'est qu'il s'était réveillé à la bourre et avait dû faire sa valise en urgence, se précipitant à la gare pour ne pas louper son train... qui lui était en retard. Et finalement, après plus d'une heure d'attente, Tobias avait enfin posé ses fesses dans le TGV, direction le Nord de la France. Il avait principalement dormi, se faisant brutalement réveillé par le contrôleur, avant de retrouver les bras de Morphée. Ensuite, il avait fait escale dans une autre gare pour finalement prendre un bus. Celui qui était sensé le mener à Fiercastel. Il était déjà venu dans ce village. Pour visiter ses grands-parents, principalement. Mais la plupart du temps, c’était en voiture que la petite famille s'y rendait et là, si Tobias était titulaire du permis de conduire, il n'était pas en possession de véhicule. De toute façon, il aurait été bien trop fatigué pour conduire sereinement et connaissant sa mère, il aurait eu le droit à des appels sans aucune cesse durant tout le voyage pour s'assurer qu'il allait bien. Au final, le train, c'était pas plus mal. Alors, après de longues heures de trajets, Tobias arriva enfin à la petite gare routière de Fiercastel. Attrapant sa valise et son sac à dos, il souffla un bon coup, respirant pleinement l'air de la campagne, semblant bien plus saine que l'air pollué de Lyon. Ça lui faisait bizarre de se dire que Fiercastel serait désormais sa maison. Enfin, pas vraiment, puisqu'il vivait encore à mi temps à Lyon, mais tout de même. Désormais, ses parents y vivaient, tout comme son frère et sa sœur. Au moins, ils seraient tous géographiquement plus proches de leur grand-mère, qui venait tout de même de perdre son amour de toujours.
C'est à pied que Tobias se rendit jusqu'à la petite maison que ses parents avaient acheté. Il avait un peu galéré avec le réseau 4G pas toujours bien présent, mais finalement, il avait trouvé. C'était plutôt mignon, il fallait bien l'avouer. Sa mère lui avait envoyé le double des clefs par la poste et, sortant le trousseau de la poche de son jean, le jeune homme ouvrit la porte d'entrée. Ça semblait calme. De toute façon, il avait dit à ses parents qu'il rentrerait ce week-end là, mais il n'avait pas précisé de jour, ayant pris ses billets à la dernière minutes. Tobias n'avait jamais été du genre très prévoyant. Abandonnant son sac et sa valise dans l'entrée, Tobias s'engagea un petit peu plus dans la maison. "Y a quelqu'un ?", demanda-t-il, attendant quelques secondes. Mais non, pas de réponse. Ils devaient tous être sortis... A moins que... Son regard se posa sur la baie vitrée, à l'autre bout du salon, donnant sur un charmant jardin. Immédiatement, Tobias s'y rendit, les rayons du soleil d'été chauffants délicieusement sa peau. Et là, son regard tomba sur son petit frère, installé dans l'herbe. Immédiatement un sourire apparut sur les lèvres de l'aîné, qui ne tarda pas à se faire entendre. "Alors, on vient pas dire bonjour à son frangin préféré ?". Il lâcha un léger rire, les yeux pétillants. Les rapports qu'il entretenait avec Noah avaient toujours été forts. Bien sûr, comme tout lien fraternel, ils se chamaillaient parfois et n'étaient pas d'accord sur tout, mais Tobias avait un respect immense pour son frère et le courage dont il faisait preuve au quotidien. Au fond, il aimait bien se dire que les épreuves par lesquelles ils étaient passés avaient eu le don de tous les rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
you know that when the sun forgets to shine, i'll be there to hold you through the night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shadow Night
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» The last night...
» Besoin de quelques infos
» [Film] Nigthwatching (Rambrandt)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Provincial Life — Little town, it's a quiet village... :: FIERCASTEL - GRAND EST :: LES MAISONS-
Sauter vers: