Ouverture le 14 juillet ♥ Bienvenue à tous !
N'oubliez pas de réserver votre avatar directement dans le bottin !

Partagez | 
 

 douceurs d'été / aurore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aurore Vignaux

avatar

Courriers : 143
Date arrivée : 14/07/2017
Avatar : camille rowe (spleen.ocean)
Âge : vingt huit années.
Activités : elle vend, encaisse, ces produits fins qu'elle ne peut pas s'offrir. elle suit en parallèle une formation d'infirmière sur le net.
Situation : le coeur en vrac. un amour qui n'en fini pas depuis quinze ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mar 18 Juil - 0:39

c'est pressé, maladroit, presque bancal. mais aurore elle ne peut pas s'empêcher de l'embrasser, de s'approcher. elle sent ses muscles se contracter sous son contact. sa peau frisonne alors que ses mains la rencontre, l, au niveau de ses hanches. elle s'accroche à lui comme à cette bouée de sauvetage dont elle a besoin pour survivre. elle s'envole dans cette bulle de passion. elle part si loin qu'elle en oublie la porte restée ouverte. jamais un baiser ne lui a fait autant d'effet. jamais elle n'a eu temps de sentiment pour quelqu'un. maxence elle l'aime de tout son être. et c'est son corps entier qui le lui dit en cet instant. qui se colle à lui par besoin, impatient. ça va trop vite, beaucoup trop vite. l'hésitation n'existe plus, elle s'est cachée loin derrière la vivacité de leurs gestes. cette hardeur brûlante qui les unit après tant d'années d'attente. ses mains se perdent à parcourir sa nuque, son corps. elles se hâtent, se mêlent. aurore, elle ne peut plus s'arrêter, parce qu'elle en rêve depuis trop longtemps. puis parce qu'elle a peur que tout s'arrête, que le mirage se dissipe et qu'elle se réveille au beau milieu du trottoir. elle sait bien que la précipitation leur fera défaut, qu'ils devraient s'arrêter là, s'embrasser, se dire ces mots qu'ils gardent pour eux. mais c'est la passion qu'ils laissent parler. elle se laisse entraîner, porter. elle n'est plus ici aurore. non, autour rien n'existe. il n'y a qu'elle et lui. c'en est presque trop pour elle. un instant elle pense tout arrêter, lui demander où tout ça va les mener. elle voudrait savoir pourquoi maintenant, pourquoi comme ça. pourquoi avoir attendu aussi longtemps. elle voudrait avoir toutes ces réponses, mais ce n'est plus son cerveau torturé qui détient les commandes. ses mains, son corps entier ne lui répond plus. elle se laisse aller à lui, s'enroule, l'enlace, le cherche, l'embrasse. elle découvre ce corps désiré, rêvé. elle savoure ses lèvres, se délecte de son odeur, du goût de sa peau. ses mains se glissent sur son corps, sous son tee-shirt qu'elle s'empresse de soulever. et face à ces tétons trop gros, elle fond. sa bouche s'entre-ouvre quand sa bouche quitte la sienne. elle frissonne quand il goûte à la peau de son cou, parcelle sensible de son être. très vite elle se retrouve collée au mur. il n'y a plus d'espace libre entre leur deux corps. aurore, elle veut se débarrasser au plus vite de ce surplus de tissu qui empêche leur peau d'être accolée. puis en s'enroule, elle ne le lâche plus. elle n'a pas de temps à perdre. quinze ans, c'est un supplice. maintenant elle veut de l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence Cazeaux
Friendzoneur de l'extrême
avatar

Courriers : 316
Date arrivée : 21/12/2016
Avatar : eidem.
Âge : 29 ans, bientôt les 30.
Activités : Propriétaire de l'épicerie fine Henri & Lila.
Situation : Toujours la même fille qu'il a dans la tête depuis 15 ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mar 18 Juil - 1:13

Aurore s'empresse elle aussi, il sent ses mains, aussi fébriles que les siennes, passer sous son t-shirt et elle le retire, il la laisse faire, le t-shirt passe au dessus de sa tête, touche par terre. Ils s'embrassent à nouveau. Maxence laisse ses mains se balader, elles viennent sous les cuisses de la blonde et il la soulève, la colle contre le mur quelques secondes avant de finalement prendre le chemin du salon où il peut la déposer sur le canapé. Là, au-dessus d'elle, il peut la contempler et venir goûter chaque partie de sa peau, la couvrir de baisers, elle est à portée de main, ça le brûle de l'intérieur, il sent le désire monter chaque seconde un peu plus, et à son tour, il lui retire son haut. Il ne peut plus s'arrêter, c'est trop tard et il n'a pas envie d'y penser. Alors ils continuent, partagent des baisers ardents, des caresses, leurs vêtements les quittent l'un après l'autre avant qu'ils ne s'offrent, enfin, l'un à l'autre.
(...)
Maxence referme le frigo, il est encore un peu étourdi, il a du mal à réaliser et il ne sait pas trop comment se sentir, tout lui paraît un peu flou et en même temps, il se sent incroyablement bien. Il a l'impression d'avoir pris un shoot d'ecstasy. Ca le transporte. Il boit une gorgée de la bouteille d'eau fraîche qu'il a sorti et le tend à Aurore qui revient de la salle de bain. Il porte comme unique vêtement son caleçon bleu ciel à petites rayures blanches. Son regard croise celui d'Aurore. Il rougirait presque. C'est drôle. Il lui décroche un sourire qui se veut rassurant, sincère. " Ca va ? " c'est stupide mais incroyablement légitime. Il se demande. " ...Est-ce que... Maintenant t'as de nouveau faim? " ça le fait presque sourire, il essaye de garder son sérieux mais c'est dur, ça le démange, il est plutôt heureux alors même si c'est bizarre, il a du mal à le cacher.

_________________

Au premier temps de la valse, toute seule, tu souris déjà, au premier temps de la valse, je suis seul mais je t'aperçois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://provincial-life.forumactif.com
Aurore Vignaux

avatar

Courriers : 143
Date arrivée : 14/07/2017
Avatar : camille rowe (spleen.ocean)
Âge : vingt huit années.
Activités : elle vend, encaisse, ces produits fins qu'elle ne peut pas s'offrir. elle suit en parallèle une formation d'infirmière sur le net.
Situation : le coeur en vrac. un amour qui n'en fini pas depuis quinze ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mar 18 Juil - 1:27

ça va vite, elle s'en rend pas compte aurore, mais elle se laisse transporter jusqu'au canapé où la magie opère.
sous l'eau brûlant sa peau, elle ne peut défaire ce sourire qui a pris place sur ses lèvres. elle repense à ce qu'il vient de se produire et elle se demande encore si tout ceci est bien réel. vêtue de sa culotte et d'un tee-shirt prêté par maxence, elle sort finalement de la salle de bain pour le retrouver dans la cuisine. c'est déroutant et elle ne sait pas vraiment comment se comporter aurore. c'est trop frais encore. elle sent encore toute cette sensation de bien être qui lui remonte l'échine. elle prend la bouteille d'eau qu'il lui tend et en boit quelques gorgées. entre ses mains, elle joue avec la bouteille, incapable de tenir en place. aurore, elle ne sait pas vraiment où se mettre. alors quand il lui demande comment elle va, elle se force à ne pas rougir. alors elle lui répond d'un léger sourire tout en hochant la tête. ... est-ce que ... maintenant t'as de nouveau faim ? elle se pince les lèvres. c'est trop pour elle, elle est prête à exploser de rire. la situation est plus gênante qu'elle ne l'aurait pensé. c'est nerveux finalement. c'est vrai que j'ai un petit creux ... en même temps le sport, ça creuse. et c'est une quantité impressionnante d'énergie qu'ils ont brûlés ces quelques minutes passées à se découvrir l'un l'autre. et toi, ça va ? elle se rend compte qu'elle n'a pas osé lui retourner la question. timide, elle cherche à savoir ce que lui pense de ce qu'il vient de se passer. si elle n'a pas su mettre des mots dessus, peut être que lui le fera, ou pas. mais c'est accoudée au comptoir, ses mains encadrants son visage qu'elle le regarde. si elle avait su qu'il leur suffisait d'une dispute pour qu'ils en arrivent jusque là, elle aurait péter un plomb bien plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence Cazeaux
Friendzoneur de l'extrême
avatar

Courriers : 316
Date arrivée : 21/12/2016
Avatar : eidem.
Âge : 29 ans, bientôt les 30.
Activités : Propriétaire de l'épicerie fine Henri & Lila.
Situation : Toujours la même fille qu'il a dans la tête depuis 15 ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mar 18 Juil - 10:34

La situation est plutôt comique, c'est drôle et ridicule en même temps, et puis, dans le fond ça a quelque chose de mignon. Maxence essaye de ne pas trop réfléchir mais il est content, ils ont passé un cap, enfin, et peut-être qu'ils sont enfin sur la bonne voie? Il se demande si les choses vont changer entre eux ou si elles vont simplement reprendre un cours normal, comme si rien ne s'était passé ? Il ne sait pas ce qu'il veut, même s'il adorerait vivre d'amour et d'eau fraîche avec elle, il sait que ce n'est pas si simple. Il affiche un sourire en coin, naturellement amusé par la situation, et il se redirige vers la cuisine où il peut enfin terminer de préparer sa salade. Aurore s'approche, elle s'appuie contre le comptoir et finalement, comme un fleur, elle lui retourne sa question, lui demande si ça va. Il la regarde curieusement avant de se mettre à rire, " Oui, ça va... " chaque fois qu'il cligne des yeux, il revoit son corps nu, c'est comme des flashs, tout lui revient en micro moments, ce sont des fragments qu'il souhaite garder imprimer là, sur ses paupières, il sentirait presque l'excitation monter de nouveau mais il se ressaisit. Il pince les lèvres, se tourne pour sortir des assiettes et des couverts. Son regard se pose à nouveau sur Aurore, il se penche pour venir l'embrasser sur le front dans un mouvement de tendresse qu'elle lui connait et qui ne la surprendra pas. " Tu veux rester ici ce soir? " lui demande-t-il, c'est presque inquiet, dans un sens il comprend qu'elle aille rejoindre sa mère, de l'autre, il n'a pas envie qu'elle parte comme ça. Il voudrait qu'elle reste passer la nuit avec lui, parce que ce serait trop dommage que ça se termine déjà.

_________________

Au premier temps de la valse, toute seule, tu souris déjà, au premier temps de la valse, je suis seul mais je t'aperçois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://provincial-life.forumactif.com
Aurore Vignaux

avatar

Courriers : 143
Date arrivée : 14/07/2017
Avatar : camille rowe (spleen.ocean)
Âge : vingt huit années.
Activités : elle vend, encaisse, ces produits fins qu'elle ne peut pas s'offrir. elle suit en parallèle une formation d'infirmière sur le net.
Situation : le coeur en vrac. un amour qui n'en fini pas depuis quinze ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mar 18 Juil - 17:54

elle se sent étrangement bien aurore, bien mais gênée aussi. et ça la fait sourire de voir à quel point cette situation peut être comique. elle est heureuse dans le fond, d'en être arrivée jusqu'ici avec maxence. elle s'était toujours imaginé ce que ça lui ferait et elle était bien loin du compte. mais elle ne s'était jamais portée sur l'après. et maintenant elle ne sait pas de quoi l'avenir sera fait. elle se pose mille et une questions sur ce qui viendra par la suite, si quelque chose existe vraiment entre eux ou non. maxence lui répond qu'il va bien et son rire et contagieux. bien, elle est rassurée dans un sens. il ne manquerait plus qu'il lui réponde non. dans la cuisine il s'active et elle se sent un peu inutile à la voir faire à manger et sortir le couvert. mais très vite il vient l'embrasser du le front. tu veux rester ici ce soir ? la question la surprend un peu. elle hésite parce qu'elle sait que ce n'est pas une invitation comme toutes les précédentes. elle a envie de rester avec lui, de continuer ce qu'ils viennent de débuter. alors elle ne peut empêcher ses lèvres de s'arquer en un sourire tendre. ça serait avec plaisir, mais ... elle laisse volontairement quelques secondes de suspense dans sa phrase. elle le titille un peu, juste pour observer la réaction qu'il pourrait avoir. mais je suis pas certaine que mon patron accepterait que je travaille dans cette tenue demain. elle tourne sur elle même, ses mains agrippant le tee-shirt trop grand pour sa fine silhouette. et elle en rit. au fond elle devrait rentrer chez elle, appeler sa mère, lui rendre visite. mais toute cette histoire est bien loin derrière elle. elle ne pense plus à rien d'autre que ce moment de tendresse qu'elle vient de partager avec maxence. son regard change. elle qui a toujours rêver de lui, se sent libre de les regarder de ses yeux de biches, sans craindre de se dévoiler de trop, de trahir ce que son coeur dicte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence Cazeaux
Friendzoneur de l'extrême
avatar

Courriers : 316
Date arrivée : 21/12/2016
Avatar : eidem.
Âge : 29 ans, bientôt les 30.
Activités : Propriétaire de l'épicerie fine Henri & Lila.
Situation : Toujours la même fille qu'il a dans la tête depuis 15 ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mer 19 Juil - 19:59

Il la sert et tire un des tabourets sous le comptoir pour s'installer. Habitude de célibataire que de manger directement au comptoir au lieu de s'installer à table. Mais il aime bien. C'est plus sympa. Aurore termine sa phrase par un mais, il l'observe, attend le verdict, un peu déçu de la façon dont ça se présage. Elle va rentrer chez elle, le laisser passer la nuit tout seul. Tant pis. Elle n'est pas sûre que son patron la laissera venir travailler comme ça demain. Elle rit en tirant sur le t-shirt deux fois trop grands qu'elle porte sur ses épaules. Maxence la fixe quelques secondes avant d'afficher une moue et de lever les yeux au ciel. Il s'est laissé avoir. Ca veut dire oui alors ? Elle va rester? " Si ça tenait qu'à moi, t'sais... " souffle-t-il en piquant sa fourchette dans son assiette. Il lui lance un regard en biais, un peu taquin, un peu coquin même. Il n'a pas si faim que ça. Il a envie de venir près d'elle et de la toucher. Il a besoin de sentir sa peau, sa chaleur, son odeur, il sent que ça le démange, que maintenant qu'il y a goûté, après tout ce temps à espérer, il n'a plus envie qu'elle s'en aille et qu'elle le quitte. " En réalité, si tu veux prendre ta journée demain... Pour rester avec ta mère, tu peux. Je pourrais m'en sortir tout seul une journée. " Petit clin d'oeil. Ca lui tient à coeur, il sait qu'elle est fragile et ça pourrait lui faire du bien de souffler un peu pour rester auprès de sa mère. Maxence se lève pour aller chercher son verre de vin et la bouteille encore sur la table et apporter tout ça au comptoir, où il se sert et rempli également le verre d'Aurore, qui était encore là, vidé après son coup de colère.

_________________

Au premier temps de la valse, toute seule, tu souris déjà, au premier temps de la valse, je suis seul mais je t'aperçois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://provincial-life.forumactif.com
Aurore Vignaux

avatar

Courriers : 143
Date arrivée : 14/07/2017
Avatar : camille rowe (spleen.ocean)
Âge : vingt huit années.
Activités : elle vend, encaisse, ces produits fins qu'elle ne peut pas s'offrir. elle suit en parallèle une formation d'infirmière sur le net.
Situation : le coeur en vrac. un amour qui n'en fini pas depuis quinze ans.

[ la belle vie ]
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    Mer 19 Juil - 20:19

maxence il est tombé dans le panneau. ça la fait rire, aurore, elle se la joue taquine ce soir, avec sa bonne humeur. elle s'installe finalement au comptoir et pique sa fourchette dans la salade qu'il a préparer, en plus de temps qu'il n'en faudrait d'ordinaire. maxence rentre dans son jeu et ça la fait sourire. elle lève les yeux au ciel face à sa réplique avant de reposer son regard dans le sien. c'est difficile de son concentrer sur son assiette lorsqu'il se trouve là, à peu à un mètre de lui, ses yeux posés sur elle. mais elle s'efforce de picorer le contenu de son assiette sans trop s'éloigner de ce monde. parce que ses pensées s'envolent et reviennent à l'instant passé. elle aimerait laisser le repas de côté pour se rapprocher de lui, effacer l'espace qui les sépare. en réalité, si tu veux prendre ta journée demain... pour rester avec ta mère, tu peux. je pourrais m'en sortir tout seul une journée. elle lui sourit, assez timidement, mais sincèrement. elle aimerait oui, mais elle n'a pas non plus envie de le laisser tomber. il a été là pour elle, à lui tendre la main lorsque personne n'avait osé croire en elle. mais c'est vrai que ça lui ferait du bien, de voir sa mère, de passer un peu de temps avec elle. puis peut-être d'aller le voir lui, aussi. juste pour sa mère, évidemment. elle sait que ça lui ferait plaisir. c'est gentil,
merci. t'es sûr ?
elle préfère lui demander confirmation. aurore, elle ne voudrait pas qu'il se retrouve avec une tonne de travail sur les bras juste parce qu'elle n'est pas venue travailler. lorsque son verre est plein, elle s'empresse de l'attraper entre sa main. puis elle le lève en l'air, dans sa direction, prête à trinquer. à ... elle ne sait pas vraiment à quoi trinquer, ou plutôt si, mais doit-elle vraiment le dire. à nous ? sourcils froncés, elle ose. c'est hésitant, peu rassuré, mais c'est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: douceurs d'été / aurore.    

Revenir en haut Aller en bas
 
douceurs d'été / aurore.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aurore Loor Gilbert
» Le Bec d'améthyste de l'Aurore Pourpre discutions
» plante d'aurore
» [RP] Lettre à Aurore von Valendras
» golden sun: obscure aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Provincial Life — Little town, it's a quiet village... :: FIERCASTEL - GRAND EST :: RUE DES CERISIERS :: Henri & Lila-
Sauter vers: